Plans Cul Gay

Aitor Bravo : le mâle espagnol encule à fond

Posted: 11 décembre 2014 à 20 h 40 min   /   by   /   comments (0)

Wesh Mec. La dernière fois que les espagnols sportifs Aitor Bravo et Andrea Suarez s'étaient rencardés, ils avaient niqué comme des bêtes et c'est le trou d'Aitor qui avait morflé. Voici le match retour où ce dernier va montrer au jeune Andrea qu'il a lui aussi un putain de coup de bite.

aitor_bravo_porno_encule_01 aitor_bravo_porno_encule_02 aitor_bravo_porno_encule_03

La vidéo s'appelle Aitor te l'enfonce bien fort et c'est clair le titre ment pas. Aitor Brabo est vrai playboy latino : il a une bonne gueule de mec gentil, de trentenaire charmant que tous les petits gays aimeraient présenter à leur mère. Mais quand leur mère aurait le dos tourné, ils pourraient profiter de l'autre facette de ce mâle super sexy : c'est un vrai boss de la baise qui rend fou tous les gars qui viennent se frotter à sa grosse tige. Dans ce nouveau plan bien burné, Andrea Suarez croit s'abord qu'il va de nouveau être actif : son pote le suce gentiment et le chauffe. Mais Aitor prend le dessus et finit par lui coller son gros zob sous le nez. Quand un bel homme aussi bien foutu que lui tend sa bite pour se la faire sucer, tu gobes et tu poses pas de question. Andrea pompe en gémissant et il sent déjà son cul espagnol mouiller.

aitor_bravo_porno_encule_04 aitor_bravo_porno_encule_05 aitor_bravo_porno_encule_06

Naturellement, le jeune Suarez s'installe sur le canapé et tend sa chatte. Aitor Bravo s'en occupe avec beaucoup d'attention : pas de doute, le gars est un bouffeur de cul professionnel et le fait frémir du trou à donf avec sa langue experte. Amant trop kiffant, le brun au corps de rêve prend son temps. La rondelle de son passif a beau être déjà dilatée, il décide de l'exciter au max avant de le pénétrer. Il l'entraîne ainsi dans un 69 où l'un comme l'autre se rassasie de bite. Après être retourné jouer avec sa bouche et sa langue sur la fente de celui qu'il est en train de transformer en grosse salope, le boss Bravo l'honore enfin en s'enfonçant dans son cul affamé. Et là, il l'éclate ! Je peux te dire que cet étalon-là est pas un sportif du dimanche : il pilonne son partenaire comme une grosse machine à baise. Andrea Suarez n'en finit plus de couiner en se faisant cartonner le trou dans tous les sens. Cerise sur le gateau : il découvre avec bonheur que Aitor s'était pas vidé les couilles depuis des jours et quand il évacue son foutre, il lui recouvre la gueule et le corps avec. Démoli et saucé à fond : toi aussi tu kifferais. Mate cette sodo bien sauvage en intégralité.