Plans Cul Gay

Bonne baise gay après le foot

baise_gay_foot_00
Posted: 1 décembre 2014 à 19 h 37 min   /   by   /   comments (0)

Après un match de foot, on transpire et on a besoin d’évacuer la pression… Les couilles pleines et pris d’une sévère envie de piner, Aitor Bravo chope Ehrik Ortega pour une partie de boules bien chaude.

baise_gay_foot_01 baise_gay_foot_02 baise_gay_foot_03 baise_gay_foot_04

Aitor Bravo me fait vraiment triquer à tous les coups. Il a ce truc d’espagnol viril, avec un visage doux et une bite d’acier. Il fonce sur Ehrik comme un missile et l’embrasse avec sa superbe bouche. Tout le corps de ce dernier frémit en sentant les lèvres et la langue du playboy footeux. Pas besoin de se parler : les deux gars savent bien qu’ils ont juste envie de niquer. Aitor pompe la bite avec fougue puis expose son gros morceau raide à celui qu’il entend bien amener à une session de tir au but bien sportive. La gueule grande ouverte, gémissant de plaisir, Ehrik devient la lope du bogosse athlétique et pompe comme s’il s’agissait de sa dernière bite. Aitor lui rend la pareille avant de l’embrasser et de venir préparer préparer son trou.

baise_gay_foot_06 baise_gay_foot_07 baise_gay_foot_09 baise_gay_foot_08

Il ne faut pas beaucoup de temps pour que le passif ait la rondelle bien ouverte : il est tellement excité ! Aitor entre avec sa teub sans ménagement et balance d’emblée des coups de rein puissants. Les fesses commencent déjà à claquer et l’envie de se la prendre en mode marteau piqueur est plus forte que tout. Se faisant monter comme un cheval de course, Ehrik s’accroche à ce qu’il peut et savoure de sentir son amant espagnol lui péter le cul avec passion. Quelques petites fessées viennent renforcer le délire. C’est tellement bon que retenir son jus devient impossible : le petit Ortega crache sur son torse alors que la grosse bite continue de le limer. Je te parie qu’il va passer tout son temps libre à attendre sur les gradins du stade maintenant. Mate ce duo sportif en intégralité.