Plans Cul Gay

Ma lope gay de Copacabana

Posted: 22 janvier 2015 à 20 h 42 min   /   by   /   comments (0)

Wesh Mec. Si on dit souvent qu'on oublie jamais son premier amour, je peux te dire qu'on oublie aussi jamais les premiers trous qu'on fourre. Pris de nostalgie, Paulo Massa est allé à Copacabana retrouver un de ses premiers plans culs. Compte pas sur lui pour sortir les violons : le gars est encore et toujours là pour casser du fion !

lope_gay_copacabana_01 lope_gay_copacabana_02

Il semblerait que Paulo et son zob mega épais ait bien manqué à son poto. Le gars prend même pas la peine de demander les dernières nouvelles : tout ce qui l'intéresse c'est pomper ! Du coup la vidéo commence cash par de la suce en mode salope. Paulo se tient debout, tout fier et dominant, et son ami soumis ouvre bien grand pour se faire niquer la gueule. De l'eau à couler sous les ponts : la tepu a bouffé beaucoup de bites et a de la maîtrise et le boss est devenu un pineur enragé qui fait régner l'ordre et le délicieux supplice. En français, en brésilien : les indications fusent et il faut bien obéir pour pas se prendre des claques sur la face (en même temps, vu comment le mec aime se faire loper je serais pas surpris qu'il fasse exprès de se louper pour se faire corriger...).

lope_gay_copacabana_03 lope_gay_copacabana_04 lope_gay_copacabana_06

Après avoir bien vidangé le calibre XXL de Rio, le passif se prépare à se faire déchirer la rondelle. Paulo aurait pu le bourriner à sec mais le mec est son pote alors il reste cool : il vient lui lécher la fente pour bien la dilater. Obligé, après ça t'encaisses ! La salope se fait enculer au maximum et finit par bien montrer qu'elle aime ça, s'asseyant sur le gros manche pour se faire exploser le cul comme une grande. Paulo a le moral : ça fait trop du bien de revenir à ses premières bourres. Il va recouvrir le lit de semence. Il avait oublié de ramener un cadeau souvenir de Paris alors ça compense : quand on offre du foutre à un bon bâtard comme ça, on est sûr de lui faire plaisir ! Mate ces retrouvailles bien chaudes en intégralité.