Wesh Bogosse

Majid Akhram, le blédard tunisien de Cadinot

majid_akhram_cadinot_00
Posted: 8 novembre 2014 à 19 h 59 min   /   by   /   comments (0)

Majid Akhram, tunisien viril qui a dans tourné dans les films pornos gay de Cadinot (Nomades, Plaisirs d’Orient et les Portes du désir), a hanté mon adolescence. Je me suis tapé un nombre incalculable de queues en imaginant pouvoir goûter à sa teub de blédard. Malik avait déjà évoqué une de ses scènes dans Nomades où il soumettait un minet avec l’un de ses potes. En repassant sur le site cousin Cadinot.fr, je suis retombé sur une scène des Portes du désir (3ème volet des Nomades), Gros zboub du bled pour minet en chaleur. On y retrouve le sublime Majid qui entraîne dans sa chambre deux jeunes mecs.

majid_akhram_cadinot_01 majid_akhram_cadinot_02

J’adore l’attitude de pur mâle de ce mec. Il est souriant, charmeur, hyper masculin et diaboliquement dominateur. Quand l’un des minets se jette sur son entrejambe en extérieur, il balance un très simple « C’est bien » qui impose direct sa supériorité. Une fois dans la chambre, il s’allonge sur le lit avec le sourire de l’actif qui sait qu’il va pouvoir jouer et faire ce qu’il veut de ses deux jeunes partenaires qui ne demandent qu’à être éduqué à la baise entre hommes à grands coups de bite tunisienne. Les deux mecs se déshabillent et s’appliquent pour faire durcir son sexe. Il sourit encore, avec assurance passe sa main dans le slip de l’un de ses garçons soumis pour le doigter. Ahlala ses grands doigts bronzés qui s’enfoncent dans le cul blanc, j’en bande encore ! Et quelques secondes plus tard, ce geste nonchalant de la main pour tenir la tête du petit blond qui le suce comme un affamé… Son air supérieur est l’un des trucs les plus excitants que j’ai jamais vu.

majid_akhram_cadinot_03 majid_akhram_cadinot_04

La scène prend une tournure inattendue quand Majid Akhram congédie l’un des deux soumis. Il ne veut garder à son service que le petit blond très soumis qui est complètement accro à sa queue. Cette façon de marquer sa préférence pour s’occuper en profondeur de son jeune partenaire, pour l’initier, est super bandante. Dès lors, le plan devient explosif. Majid pousse son élève à le sucer en profondeur. « Vas-y, vas-y ! ». Il le laisse à peine respirer, il veut qu’il se donne, qu’il se surpasse. Puis il lui propose de le prendre par derrière. Le petit blond docile ne demande pas mieux (tu m’étonnes!). Il commence alors à lui préparer le cul avec ses doigts qu’il humidifie légèrement à la crache. Et voilà qu’il commence à enfiler le jeune homme, à 4 pattes sur le lit. Ce dernier gémit comme un fou, jouissance totale du cul. Le tunisien va lui faire du bien en le prenant intensément. Quel plaisir de sentir un homme comme ça à l’intérieur de soi ! Et ses grognements quand il finit par libérer tout son sperme… Cette scène est l’une de mes préférées de Cadinot. Majid, je te veux ! Mate ce duo fantastique et lubrique en intégralité.