Wesh Bogosse

Marcel Schlutt : l’inoubliable bombe porno de Cazzo

marcel_schlutt_porno_00
Posted: 2 mars 2015 à 19 h 33 min   /   by   /   comments (0)

Il est l’un des visages cultes de Cazzo et pour cause : Marcel Schlutt est l’un des plus beaux garçons a avoir tourné pour le label allemand. Absolument canon, débordant de charme, gueule de mec sympa, un mélange irrésistible de douceur et de virilité naturelle : impossible de ne pas craquer ! Cazzo en a fait l’un de ses passifs les plus populaires et même si dans la vie de tous les jours le torride brun est versatile, force est de constater qu’il a ce je ne sais quoi qui porte chacune de ses scènes à un niveau supérieur. Il encaisse avec intensité, joue de ses multiples facettes (faussement innocent, véritablement coquin), est juste tout simplement magnifique à regarder.

marcel_schlutt_porno_01

S’il restera au panthéon des pornstars gays, le bogosse berlinois peut aussi se targuer d’être l’un des modèles ayant réussi l’un des plus beaux « après-porno » : on a pu le voir dans des films à thématique gay (Infidèles, Nos jours légers, Men to Kiss – à noter qu’il avait aussi fait l’acteur pour la version soft du film Cazzo Eingelocht) et il a lancé avec des amis une revue de mode très branchée qui cartonne à Berlin et à l’international, Kaltblut. Un modèle de réussite… et d’excitation. Forcément, on ne pouvait pas s’empêcher de revenir sur son parcours avec deux scènes bien chaudes et des photos.

SEX KLINIK

marcel_schlutt_porno_02 marcel_schlutt_porno_03

Les hôpitaux m’ont toujours fait fantasmer. Quand tu y es, en général ce n’est pas pour passer du bon temps et tu es tout affaibli, alité. C’est là que, par chance, tu peux tomber sur des docteurs ou infirmiers trop sexy dans leur blouse. Ils examinent ton corps, ils te touchent, tu n’as pas pu te branler depuis plusieurs jours, tu veux trop niquer avec eux… C’est ce qui arrive à Marcel dans cette scène du film Sex Klinik. Enfermé dans une clinique depuis plusieurs jours, il est complètement en manque de queue et a trop envie de goûter aux teubs de deux docs en particulier. Alors qu’il les attend pour un examen, il se fout à poil, à 4 pattes. Les mâles entrent dans la pièce, le voient avec son corps imberbe, sec, son cul superbe tout offert, son regard hyper coquin. Ils sont gays, ils décident d’en profiter. La scène commence cash et fout direct la gaule. Marcel reste à 4 pattes et fonce avec sa gueule sur l’entrejambe du premier médecin, léchant comme un affamé sa braguette. Le mâle sort sa grosse bite et se fait téter, tandis que son collègue déballe sa trop bonne pine et la frotte sur la raie du patient soumis.

marcel_schlutt_porno_04 marcel_schlutt_porno_05 marcel_schlutt_porno_06

Libération : Marcel se fait fourrer et gémit de plaisir tout en pompant de la queue. Sentir 2 grosses queues en mouvement dans ses trous lui fait un bien fou, il se sent revivre et bouge son fion pour se faire limer au plus profond. Les docteurs lui passent dessus à tour de rôle puis le retournent pour toujours mieux le démonter. Les expressions faciales du super passif sont trop excitantes, t’as l’impression qu’il est en train de se faire dépuceler. Il embrasse à pleine bouche ses enculeurs, avec un air plein d’envie et de gratitude et récolte sur son torse leur jus. Une consultation comme ça, j’en voudrais tous les jours ! Mate Marcel en mode malade salope en intégralité.

LE TRIO DE CHEZ CAZZO

marcel_schlutt_porno_07 marcel_schlutt_porno_09 marcel_schlutt_porno_08

Quand Marcel Schlutt se retrouve sur un shooting photo porno avec deux actifs allemands au look bad boy, forcément on se doute que ça va dégénérer ! A côté des deux mâles qui bandent comme des ânes, Marcel peut sentir leur gland contre le sien et va pas pouvoir se retenir longtemps de les pomper. Dès qu’il se met à genoux et commence à les prendre en bouche, les lascars deviennent dingues. Il est évident que le playboy est un suceur de compétition : tout ce qu’il fait, il le fait avec passion et se donne à fond. Et le voilà avec deux gros manches ultra raides de bonheur, dézinguant sa gorge et contrôlant son corps. Placé à 4 pattes sur un tabouret, le brun généreux et docile continue de téter tout en se faisant lécher le trou : il sait ce qui l’attend et il en frétille de la raie d’avance.

marcel_schlutt_porno_10 marcel_schlutt_porno_11 marcel_schlutt_porno_12

C’est parti pour l’éclate : Marcel a à nouveau les deux trous bouchés et peut sentir toute la puissance de la racaille allemande qui lui déchire le cul. Les mâles domis se lancent des regards rieurs et complices pendant qu’ils prennent en main le jeune bogosse qui se laisse enfiler tout seul. Personne ne résiste à la délicieuse sensation d’enfoncer sa bite dans son trou tout confort. Trop excités, les actifs vont se lâcher sur sa fente et y cracher des grosses doses de foutre avant d’aider Marcel à se soulager de sa propre semence. Mate ce trio intense en intégralité.