Plans Cul Gay

Rebeu gay passif pour pure baise entre mâles

Posted: 13 décembre 2014 à 17 h 20 min   /   by   /   comments (0)

Wesh Mec. La vidéo Sketboy Grosse queue juteuse pour le ptit Beur, va bien te faire kiffer avec ses deux pures mâles en chaleur. Les couilles pleines et pris d'une sauvage envie de piner, Phoenix a fait venir chez lui un rebeu en manque de teub. Et forcément, ça donne lieu à un plan cul chaud du dard.

rebeu_passif_gay_males_01 rebeu_passif_gay_males_02 rebeu_passif_gay_males_03

Pas de discussion inutile : les mecs y vont cash. Phoenix est posé sur son canapé, il porte juste un slibard qui laisse deviner que sa grosse bite est déjà bien raide. Le rebeu s'est lui aussi désapé et il n'a plus que son jockstrap sur lui, laissant à son boss le loisir d'admirer sa raie bonne à démonter pendant qu'il lui lèche l'entrejambe en mode bien vulgos. Le pineur a un regard qui pue le sexe et la domination, on a l'impression de sentir ses bonnes odeurs de mâle à travers l'écran. Après une grosse belle excitante, il guide la gueule de son vide couilles du jour vers son zob long et épais. Le gars ouvre grand et bouffe avec plaisir. Bien kiffant de voir un jeune arabe viril se rassasier à la tige avec autant d'envie ! Y a pas de doute : ces deux-là se kiffent et adorent triquer et se faire monter le jus ensemble. Phoenix bourre la bouche sans ménagement, humidifie le trou qu'il compte bien niquer sous peu puis se fait pomper, encore et encore. Les bonnes suceuses sont plus rares qu'on ne le pense, alors fait profiter !

rebeu_passif_gay_males_04 rebeu_passif_gay_males_05 rebeu_passif_gay_males_06

Y a un moment où c'est plus possible de retenir son besoin d'enculer. La chatte de beur étant bien ouverte, le boss s'y engouffre d'un coup net et bourre comme il faut. Bien cambré sur le canapé, le rebeu passif laisse s'échapper des râles de plaisir et apprécie de se faire trouer comme une grosse chienne. Quand Phoenix se retire, il a encore l'impression de le sentir en train de lui, en train de lui dévaliser le fion : faut dire qu'il l'a bien cartonné. Alors, en bonne femelle accro à son enculeur, il fait sa pute, se doigte devant lui puis se remet à le pomper, bavant sur son gland qui suinte de plaisir. Ca rate pas : l'actif revient faire un tour dans son cul histoire de lui mettre à nouveau sa race avant de se faire gicler à fond quelques minutes plus tard pendant que son rebeu bâtard est en train de lui sucer les boules. Une bonne éclate quoi. Mate ce duo 100 % mâles en intégralité.