Plans Cul Gay

Un soumis gay asiatique bien lopé

soumis_gay_asiatique_porno_00
Posted: 26 novembre 2014 à 13 h 00 min   /   by   /   comments (0)

Wesh Mec. Ils sont nombreux les gars à se bousculer pour pomper l’énorme queue brésilienne de Paulo Massa. Avec son gros matos et son attitude de macho domi, le boss sait plus où donner de la bite. Mais patience, à force d’attendre tu peux toujours espérer finir par te la prendre ! Dans cette nouvelle vidéo, le bogosse a décidé de prendre en main un jeune fan chinois, Jean Chong.

soumis_gay_asiatique_porno_01 soumis_gay_asiatique_porno_02

Pour Paulo, c’est une première : il n’avait jamais pris en main un asiatique. Autant dire qu’il est très excité. Comme d’hab il est d’abord sympa et puis il remet brutalement son soumis à sa place. A peine il sort sa grosse pine, que Jean Chong a envie de la goûter. Il fait bien sa petite salope et contente le maître brésilien qui se marre bien en le prenant de haut en même temps qu’il lui rétame la gueule avec tous ses centimètres. « Je vais le défoncer grave ! » : la tepu du jour est prévenue et elle est en chaleur. « Salope, ouvre la bouche ! » : le ton se durcit comme le zob XXL du macho qui étouffe la bouche de celui qu’il considère désormais comme son élève à éduquer. Le petit chinois doit bien apprendre à obeir, accepter les claques pour le recadrer s’il ne prend pas le gland assez loin ou s’il n’est pas à la hauteur des attentes de son mentor. Par moments, c’est difficile pour lui de satisfaire son patron si exigeant mais il aime ça : sentir son pouvoir sur lui le rend de plus en plus salope et le pousse à se surpasser. Il n’est plus qu’une docile pompe à bite et fait tout ce qu’on lui dit, y compris répéter dans sa langue maternelle ce que son master made in Brazil lui indique.

soumis_gay_asiatique_porno_03 soumis_gay_asiatique_porno_04 soumis_gay_asiatique_porno_05

La bouche parfaitement dressée, Paulo Massa compte bien devenir aussi le propriétaire du petit cul imberbe de sa nouvelle chienne. Il ordonne à Jean de se mettre à 4 pattes, frotte son dard épais sur son trou, met une capote et l’encule. La lope chinoise était affamée, maintenant elle se prend ce qu’elle était venu réclamer : la puissance de la tige du boss Massa est impressionnante et il lui faudra un bon mental pour tout se prendre. Et qu’il ne compte pas sur Paulo pour le ménager : il va le bourrer hard jusqu’à soulager ses couilles. Encore un qui va repartir déchiré… Mate cette rencontre hot entre le Brésil et la chine en intégralité.