Plans Cul Gay

Suckers, le crépuscule des suceurs : vampires gays en rut

suckers_ridley_dovarez_00
Posted: 16 janvier 2015 à 17 h 37 min   /   by   /   comments (0)

Après Schyzo et Wolf, Ridley Dovarez continue de frapper fort et de mêler originalité et excitation. Dans Suckers, le crépuscule des suceurs, nous suivons Tiron (Jordan Fox, ultra hot comme d’habitude), un vampire gay en quête de sang… et surtout de pompeurs ! Dans un Paris excitant et dangereux, il rode et ne tarde pas à faire des ravages.

suckers_ridley_dovarez_01 suckers_ridley_dovarez_02

Au cœur de la nuit, Tiron trouve sa première victime en la personne de Diego (Marc Humper). Ce dernier a peur quand il se retrouve face au bad boy qui a les crocs. Il n’aura pas le temps de comprendre ce qui lui arrive : c’est bien connu, les vampires ont le don de pouvoir hypnotiser et contrôler leurs proies. Tiron ordonne de sucer, Diego ne peut résister et se met à genoux pour obéir et prendre sa grosse bite raide dans la bouche. Sous contrôle, envoûté, le beau barbu vidange à fond. Puis son irrésistible agresseur l’amène à se lever, à donner son cul pour le fesser et le limer. Jordan Fox est génial et bandant en actif aux dents pointues qui grogne de plaisir.

suckers_ridley_dovarez_03 suckers_ridley_dovarez_04

La deuxième scène marque l’entrée en piste de Walker (Mathieu Ferhati), un chasseur de vampires. Il vient au secours de Diego alors qu’il a été mordu par son bourreau. Il espère le sauver mais peut-être est-il déjà trop tard… Les morsures font ici un drôle d’effet : elles transforment les victimes en des bêtes de sexe. Diego saute alors sur son sexy protecteur. L’excitation monte d’un cran : les deux mâles ont l’air de sacrément se kiffer et s’emballent avec des grosses pelles. Si Walker est un héros, c’est bien Mathieu Ferhati qui est à l’écran et il est pas du genre à faire des câlins. Rapidement Diego se retrouve à le pomper et à se faire bifler bien fort, se fait travailler les tétons. Limage de bouche intense, suivi d’un bouffage de cul bien sauvage : trop bon ! Le cul poilu de Diego va prendre cher : il se fait pilonner en mode bourrin tout en sentant les mains puissantes de l’actif sur sa tête. Mmmm.

suckers_ridley_dovarez_05 suckers_ridley_dovarez_06 suckers_ridley_dovarez_07

La scène suivante se passe au Full Métal, sexclub parisien. Tiron y débarque brutalement et attrape un petit minet, Edward (Kevin Ass). Il va direct le prendre en main violemment. Rafale de claques et gestes brusques : le jeune mec innocent venu pour se faire piner va pas être déçu du voyage ! Le vampire entend avoir une totale emprise sur lui et va lui faire bouffer sa queue en fond de gorge jusqu’à lui donner la nausée. Edward est vierge, cette initiation est sévère mais il sait déjà qu’au fond il aime ça ! Entre deux mollards envoyés sur sa gueule, Tiron déshabille son appétissante proie, dévoilant son jockstrap et son trou parfaitement imberbe, déjà dilaté d’excitation. En mode lope, le garçon pompe encore et encore son boss alors qu’il s’installe sur le comptoir du bar. Il va finir par se faire troncher à fond dans une belle variation de positions. Kevin Ass est vraiment super mignon et parfait dans son rôle de jeune bâtard initié. On a trop envie d’être à sa place et de sentir les mains fermes du dominateur vampire qui se pressent sur le cou ou qui viennent recouvrir notre bouche, retenant ainsi les gémissements de plaisir pendant la sodo. KO, le petit brun finit au sol en se faisant arroser de foutre.

suckers_ridley_dovarez_08 suckers_ridley_dovarez_09

Chaque scène étant plus excitante encore que la précédente, on pouvait attendre du lourd pour la dernière. Et ça manque pas ! Suite à un retournement de situation, le gentil Walker passe du côté obscur et va faire équipe avec Tiron pour loper Edward et un vide couilles cagoulé. Gros rapport de force bien kiffant où l’on retrouve côté à côte les deux super actifs en mode impitoyable tous crocs dehors. Tiron distribue des claques et des mollards à la pelle, Walker se fait pomper et décrasser les panards. Portant un collier de bâtard, Edward finit sur un sling en se faisant défoncer par Tiron et en ayant Walker dans la bouche. Apothéose : les deux soumis se retrouvent par terre, implorant leurs bourreaux auxquels ils sont totalement dévoués, de leur juter sur la gueule. C’est ce qui s’appelle une fin explosive !

- -

En plus de mettre une sacrée trique, Suckers est un porno original, bien filmé, avec un univers tout particulier comme seul Ridley Dovarez sait en créer. Les mecs sont tous canons et super chauds. Plus le film défile et plus tu craches. On en ressort mordus… et vidés.

Mate le film en intégralité sur le site de Ridley Dovarez